Le cinéma au pas de course


Si la vidéo ne s’affiche pas, vous pouvez la visionner sur l’inénarrable BlowUp ARTE.

Le MashUp est compilationiste. Il met en relation de la matière filmique

provenant de différentes sources.

.

Runner est un ReCut  de Nicolas Sarkissian. Il nous propose une « balade au pas de course » dans le cinéma  grâce à différents extraits de fictions.

Ce film de montage a un double effet Kiss Cool rafraîchissant.

Tout d’abord, il nous fait revivre ces films qui sont restés dans nos mémoires : Marathon Man, Les Charriots de Feu, American Beauty, Rocky pour ne citer qu’eux.

Il nous emporte également dans une histoire bien à lui et pourtant si présente au cinéma : le mâle qui court pour tuer ou pour survivre, le jeu du chat et de la souris.

Mais au fait, les femmes, où sont-elles ? Elles ne savent pas courir ? Courir n’est-il qu’une affaire de testostérone ? (De mémoire, je ne vois que la femme -d’ailleurs  assez masculine- de « Cours Lola, cours » de Tom Tykwer, et ce film n’apparaît pas dans ce montage)

Sous ses airs de ne pas y toucher, ce « simple montage » dit beaucoup, et sans commentaire superflu, sur le sous-texte du cinéma.

Il s’inscrit donc bien dans l’esprit BlowUp ARTE.

Publicités

Une réflexion sur “Le cinéma au pas de course

  1. Pingback: Dérifeu | Julien Lahmi, cinéaste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s