Ressenti d’acteur

de la chair

Pour redonner de la chair et du sang à ces images muettes, je fais sortir les mots des personnages par du ressenti d’acteurs.

Tout d’abord, je fais une sorte d’ébauche par écrit des personnages à partir des bobines de famille originelles.

Puis je demande aux comédiens de jouer sans texte en improvisant dans le cadre de scènes de vie que je contextualise par des grandes lignes et des détails.

Ce «jeu derrière les images» abolit les contraintes «techniques» liées à la présence d’une caméra. Les comédiens peuvent ainsi se soucier pleinement de leur ressenti, de leur partenaire de jeu et de la construction de leur personnage, c’est-à-dire leur donner une façon spécifique d’agir, une manière unique d’être, de désirer, de vouloir, de penser.

Selon les situations à incarner, diverses configurations de jeu sont expérimentées. Les acteurs jouent dans l’espace comme sur une scène de théâtre, dans le noir pour renforcer l’aspect sensitif ou jouent assis alors que les images de famille muettes défilent sur un écran devant eux. Quand leur personnage est à l’image, ils doivent parfois chercher à retrouver les mots qui ont été prononcés.

Ce jeu sera synchronisé ou mis en résonnance avec les bobines de familles. Cette première ébauche du film en montage fera apparaître des besoins que nous tournerons par de nouveaux jeux d’acteurs et un travail de transformation des images originelles.

Regarder intensivement ces images de famille, les retravailler, construire des personnages nous fait découvrir des aspects de ces personnes que peut-être certains de leurs proches n’avaient pas décelés. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s